La Francophonie

La Francophonie en République tchèque

La 20e édition des Journées de la Francophonie en République tchèque est organisée sous le haut patronage du Ministre des Affaires étrangères de la République tchèque, Monsieur Tomáš Petříček.

La Francophonie, langue et terres des rencontres. Une idée qui aura guidé l’organisation de cette 20e édition des Journées de la Francophonie préparées par les Ambassades du Canada, de la République démocratique du Congo, de France, du Grand-Duché de Luxembourg, de Suisse, de Tunisie, avec le concours de l’Institut français de Prague, des Alliances françaises, des Clubs franco-tchèques, du Lycée français de Prague et l’appui des Ministères des Affaires étrangères et de l’Éducation de République tchèque.

Un programme riche pour découvrir la richesse et la diversité du monde francophone est ainsi proposé dans les villes de Brno, České Budějovice, Chleny, Hradec Králové, Ostrava, Pardubice, Plzeň, Prague et Ústí Nad Labem.

 

La Francophonie dans le monde

Le terme francophonie est apparu pour la première fois vers 1880, lorsqu’un géographe français, Onesime Reclus, l’utilise pour désigner l’ensemble des personnes et des pays parlant le français. On parle désormais de francophonie avec un « f » minuscule pour désigner les locuteurs de français et de Francophonie avec un « F » majuscule pour figurer le dispositif institutionnel organisant les relations entre les pays francophones, notamment via les actions de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

La francophonie, ce sont tout d’abord des femmes et des hommes qui partagent une langue commune, le français. Le dernier rapport en date de l’Observatoire de la langue française, publié en 2018, estime leur nombre à 300 millions de locuteurs répartis sur les cinq continents.

Depuis 1970 et la création de l’agence de coopération culturelle et technique (ACCT) – devenue aujourd’hui l’Organisation internationale de la Francophonie – les francophones peuvent s’appuyer sur un dispositif institutionnel voué à promouvoir la langue française et les relations de coopération entre les 88 États et gouvernements membres ou observateurs de l’OIF.

Ce dispositif est fixé par la Charte de la Francophonie adoptée en 1997 au Sommet de Hanoi (Vietnam) et révisée par la Conférence ministérielle en 2005 à Antananarivo (Madagascar). Il est ainsi organisé autour de la figure de la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo élue par les Chefs d’État et de gouvernement réunis au XVIIe Sommet de la Francophonie, à Erevan en 2018.

Le prochain Sommet se tiendra en Tunisie en 2020, année du cinquantième anniversaire de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Et en plus, je parle français !

Initiée par l’Institut français à Paris, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Organisation Internationale de la Francophonie et la Fondation Alliance française, la campagne « Et en plus, je parle français », déclinée dans le monde entier, propose de rompre avec l’image traditionnelle de la langue française en mettant en valeur la diversité de ses emplois et de ses locuteurs.

Le français, souvent célébré pour sa sonorité mélodieuse et son association au monde de l’art et de la culture est aussi une langue pour l’emploi, pour les échanges commerciaux, pour l’innovation, le numérique et les médias.

A travers les portraits d’anonymes et de personnalités tchèques, photographiés dans leur quotidien et qui ont tous en commun leur amour du français, la campagne « Et en plus, je parle français » vise à renouveler et à moderniser l’image de la langue française et à célébrer le multilinguisme.

Vous souhaitez disposer des visuels de cette campagne pour promouvoir avec nous la langue française, contactez l’Institut français de Prague pour disposer des fichiers et de la charte d’utilisation de la campagne « Et en plus je parle français ».